Fil d'ariane

Lagrandepiroguesansblancier

En 1766 la frégate anglaise Dolphin prend la mer pour un tour du monde. Un des objectifs de cette expédition scientifique était de découvrir la Terra Australis Incognita. Le 19 juin 1767 le bateau accoste dans une baie de Tahiti. Le capitaine, Samuel Wallis, indisposé par  "le mal des vaisseaux" ne put quitter sa cabine pendant une bonne partie du séjour dans l'île. Heureusement pour nous, le maître de manœuvre, George Robertson a su dans son journal décrire les premiers contacts avec les Polynésiens: premier regards, premiers échanges, premiers combats...

"Ce qu'ignoraient les marins de Sa Majesté Britannique, c'est que le Dolphin réalisait ainsi la prophétie de Vaita, grand prêtre [...] qui avait -lors d'une transe visionnaire- annoncé la venue d'une grand pirogue sans balancier."

Le traducteur et annotateur de l'ouvrage est Luc Duflos. Cet ancien capitaine de la marine marchande dans le Pacifique, puis pilote maritime de Nouvelle-Calédonie, est un féru de vieux gréements et d'histoire océanienne. Pour une meilleure compréhension des événements il présente dans une riche introduction le contexte historique du voyage d’exploration britannique et le contexte politique, social et religieux de l'île de Tahiti.

A découvrir à la médiathèque Marcel-Arland au rez-de-chaussée, en fonds Diderot sous la cote 919.6 ROB.



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.